ஐ California Story ஐ
Bienvenue sur California Story Visiteur ! x)
si toi aussi tu veux t'amuser et entrer dans la peau d'un étudiant, d'un vacancier ou d'un habitant , rejoins-nous vite !
The KING.

ஐ California Story ஐ


 

Partagez | 
 

 On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Ven 28 Sep - 9:21


Ne pas s’énerver. Inspirer. Expirer. Garder patience et contenance.

Assise derrière son piano, elle fronçait les sourcils en fixant la partition sur laquelle elle avait griffonné un ensemble de notes. Pourtant, elle ne touchait pas aux touches du piano, aucun son ne résonnait dans son appartement vide. Les cartons étaient encore empilés çà et là. Elle était incapable de jouer. Depuis que sa mère était morte, depuis qu’elle avait appris que l’homme qu’elle avait toujours cru son père ne l’était pas. L’envie lui était passée. Elle se savait talentueuse, depuis que son professeur de piano lui avait dit, à l’âge de dix ans, qu’elle avait un don pour la musique. Toute sa vie, elle s’était entrainée à devenir une brillante musicienne. Mais au final, elle avait laissé tomber ses études et maintenant qu’elle n’était plus capable de poser une seule note sur son piano, elle n’était même plus une musicienne. Elle n’était plus rien. Et c’était terriblement frustrant.

Agacée, elle laissa retomber le cache de protection du piano et partit se réfugier dans le seul endroit où elle se sentait bien : la plage. Il lui arrivait souvent de faire de longues promenades en plein soleil, là où personne ne pouvait la déranger. Il avait beau y avoir du monde, elle était seule, coupée du monde. Personne pour la déranger. Ni les enfants qui courraient dans tous les sens. Ni les surfeurs qui s’agitaient en attendant les vagues. Ni même les joueurs de volley. La musique dans les oreilles, elle marchait, ses pieds s’enfonçant dans le sable à chacun de ses pas. Elle fermait les yeux, laissait le vent caresser son visage et continuait à avancer. Jusqu’au choc presque inévitable.

- Pardon !

Elle retira rapidement les écouteurs de ses oreilles. Mais en reconnaissant le jeune homme dans lequel elle avait foncé, elle ne put s’empêcher de sourire.

- Ah non, finalement je ne suis pas tant désolée que ça !

Cameron était son ex petit-ami. Si la rupture avait été assez violente et qu’elle lui en avait longtemps voulut, ils n’avaient pas pu rester fâchés bien longtemps. Ils étaient bien trop semblables pour s’en vouloir bien longtemps. Il n’empêchait que Primose adorait le taquiner et lui envoyer des piques.

- Comment vas-tu, Cameron ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron S. Summers

avatar

Messages : 156
Points : 175
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Ven 28 Sep - 9:56



La journée avait commencé avec une nouvelle engueulade au domicile familiale des Summers. Rien de très inhabituel à cela, si ce n'est que c'était moi qui m'engueulait avec ma propre mère. Inhabituel car j'avais toujours respecter ma mère que je trouvais être une femme forte et pleine de courage d'avoir élevée seule un fils avant d'avoir l'aide de mon père. Malgré cela, depuis mon entrevue avec Freddie pour essayé de renouer le contact avec Aleksander à mes risques et périls, j'en voulais à ma mère de ne pas avoir tenu tête à mon géniteur pour faire rester mon grand frère. 10 ans, dix longues années s'était écoulée et aujourd'hui que je savais où il vivait, je n'avais pas encore eu les tripes d'aller le voir. A trop m'engueuler avec ma mère, je fini par claquer la porte de la maison pour me retrouver sur la plage.

Habituellement, j'aurais eu une planche de surf et je serais aller faire l'imbécile sur les vagues comme je sais si bien le faire. Seulement voilà, ce n'était pas une journée habituelle. C'était la journée où Cameron Sergeï Summers, le petit con de service, avait plus envie de chialer que de rire. Je marchais pied nu dans le sable en imaginant une tonne de scénario différent du moment où j'allais enfin oser aller frapper à la porte de mon aîné et chacun d'eux me faisait peur, non je ne pouvais pas imaginer qu'il serait simplement content de me revoir. Comme souvent, je ne fis pas attention d'où je mettais les pieds jusqu'à ce qu'il y ai un percutage. Je baissais les yeux et je haussais un sourcil. Alors là mon ex qui s'excuse de me rentrer dedans ça ne lui ressemble pas du tout. Je souris en coin à son " Ah non, finalement je ne suis pas tant désolée que ça ! ". Ca c'est Primose. Je ne suis pas en placé une avant qu'elle me demande comment j'allais ce à quoi je haussais les épaules avant de lui répondre nonchalamment.

" Comme un grand con que je suis et toi? Je me disais aussi que tu n'étais pas désolée, je te pardonne de m'avoir demander pardon."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Ven 28 Sep - 18:42

Ce n’était pas vraiment qu’elle n’était pas contente de voir Cameron. Après tout, elle l’aimait beaucoup. Ils étaient devenus très proches. Mais le jeune homme l’avait quittée. Pour sortir avec un mec en plus. Et ça elle ne pouvait pas l’oublier. Non, ça, elle l’avait toujours en travers de la gorge – jeu de mot subtil bonjour. Alors lui envoyer des piques, c’était devenu son jeu préféré. Il fallait bien qu’elle lui fasse payer d’une certaine manière. Mais c’était de bonne guerre car elle ne lui en voulait pas réellement. C’était juste que leurs caractères étaient tel qu’ils ne pouvaient pas s’empêcher de se prendre la tête sans arrêt. On dit qui se ressemble s’assemble. Mais dans leur cas je ne suis pas sûre que c’est ce qui correspond le mieux. Oui, pendant un temps, ils se sont bien assemblés. Mais leur relation était et reste toujours explosive. Bon au moins, ils ne risquaient pas de s’ennuyer vous me direz, c’est déjà ça.

Elle le fixe de son regard intense, comme si elle le passait au rayon x. Encore une chose qu’elle aimait faire. Mais ça, ce n’était pas juste avec lui. C’était quelque chose qu’elle faisait avec tout le monde. Généralement, ce regard insistant avait tendance à mettre les gens mal à l’aise, chose dont elle s’amusait forcément beaucoup. Un peu sadique sur les bords ? Sûrement oui.

- Je vais bien je te remercie. Enfin … J’vais pas plus mal qu’avant d’avoir croisé ta route, s’entend.

Et vas-y, une petite vanne comme ça, pour la route. Elle ne relève d’ailleurs pas la suite de la question du jeune homme. Il la pardonnait hein ? A la bonne heure ! Elle se contenta d’un sourire en coin, presque moqueur, pour toute réponse.

- Toi par contre, tu as la tête de quelqu’un qui ne va pas si bien que ça. Qu’est-ce qu’il se passe ? Tu n’avais plus assez de gel pour faire tenir ta coiffure de séducteur athlétique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron S. Summers

avatar

Messages : 156
Points : 175
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Sam 29 Sep - 9:39



Je ne me formalisais jamais de ses piques parfois pourtant vachement piquante! Mais je l'avais un peu chercher aussi, quitter une charmante - ou pas, ça dépend des jours et de l'heure - jeune fille pour un mec - particulièrement canon - ça ne le fait pas. Enfin, c'est ce que j'ai compris de la leçon. Non, je n'avais pas imaginer aller me mettre à genou devant Primose avec bonbons, fleurs et tout le tralala pour la supplier de me reprendre parce que... Et bien ma foi parce que je risquais fort de refaire la même connerie et que même si je suis particulièrement doué pour être con, je sais aussi -parfois- me servir de mon cerveau de façon intelligente.

Je la regardais me fixer avec son regard digne d'un scanner à rayon X. Je levais l'index style: Minute. Je glissais ma main dans ma poche arrière pour sortir mes lunettes de soleil et je les lui mis sur le nez. J'ajustais sa mèche et tout et tout, faudrait pas qu'elle soit mal mise ou quoi.


" Voilà, comme ça tu ne verra pas quel horrible boxer j'ai pu mettre avec tes rayons x à la place des yeux."

Suis-je fier de ma connerie? Oh que oui! Ah sa réplique, je fis les grands yeux avant d'acquiescé d'un air absolument débile, ça colle tout à fait avec moi de toute façon.

" T'as tout compris, c'est que t'en a dans le coco. Non, sans déconné en fait je crois que je me suis lever du mauvais pied. Se lever du pied gauche pour un droitier ça file le cafard."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Mer 3 Oct - 10:44

Finalement, ça lui faisait plus plaisir qu’elle ne voulait bien l’avouer, de croiser Cameron. Ils se chamaillaient souvent, certes, mais au moins, l’un comme l’autre, ils se comprenaient. Certes, ils avaient eu des différends, mais leurs caractères étaient si semblables qu’au final ça ne changeait pas grand-chose. Avec lui elle n’avait pas besoin de jouer un rôle, elle pouvait être elle-même parce qu’il savait bien quand elle était sincère et quand elle le prenait pour un idiot. Elle n’avait pas besoin de mentir, elle pouvait être elle-même et c’était tant mieux.

Même si parfois, il lui faisait peur … Elle le regarda un instant en silence. Il levait l’index, l’air de lui demander d’attendre une minute et elle sentait le coup foireux arriver. Mais qu’est-ce qu’il allait encore manigancer ? Elle ne tarda pas à le découvrir, alors qu’il sortit ses lunettes de soleil pour les lui mettre sur le nez, replaçant même ses cheveux au passage. Elle plissa le nez pour empêcher les lunettes de tomber, tout en le regardant au travers des verres teintés, sans vraiment comprendre. Elle finit cependant par avoir l’explication. Elle leva les yeux au ciel mais ne put s’empêcher de sourire, amusée. Non mais alors lui, il ne changerait décidément jamais …

- T’as vraiment un problème, mon grand !

Puis elle haussa les épaules, souriant toujours amusée.

- De toute façon, ce n’est pas comme si je ne savais pas à quoi ressemblaient tes boxers …

Souriant toujours, elle replaça ses cheveux en arrière, le fixant toujours malgré les lunettes.

- Je comprends ! Ca fait des années que j’me lève du pied gauche presque tous les jours, c’est pour ça que je suis tellement souriante, tellement charmante et tellement agréable à vivre, tu vois …

Au moins, elle est consciente d’avoir un caractère de merde, c’est déjà ça vous me direz.

- Allez viens ! Je t’offre un milkshake.

Avant qu’il n’ait le temps de protester, elle agrippe son bras et l’entraine avec elle, appréciant le sable chaud sous ses pieds, profitant du soleil de Californie en cette belle journée.

H.J : Désolé du retard, j'étais pas chez moi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron S. Summers

avatar

Messages : 156
Points : 175
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Mer 3 Oct - 13:20



Être con faisait partit de mon comportement normal dirais-je, j'étais juste bon vivant et extraverti, sans doute à l'excès par moment vu que je parviens à faire peur aux gens. En général, on s’inquiète quand je ne suis pas entrain de faire le con, ça veut dire que je ne suis pas dans mon état normal. Comme aujourd'hui, mais l'avantage c'est que même si je bouffe le nez de Primose de temps en temps, même si je la cherche etc etc... au moins avec elle j'oublie mes problèmes et vu la taille de ceux-ci... ce n'est vraiment pas peu dire.

J'éclatais de rire quand elle me dit que j'avais un problème, si je n'en avais qu'un ce serait le pied intégral! En attendant, mon problème de débilité profonde était bien le seul que j'assumais parfaitement. Je souris amusé à ses dires, on ne se refait pas et surtout pas moi.


" Ouais je sais, mais mon cas est tellement désespéré qu'aucun hôpital psychiatrique ne veut de moi. Certes, mais depuis j'ai refais ma garde robe."

Je l'écoutais en hochant la tête à c'était vrai ce qu'elle disait: Elle a un caractère de merde, mais que voulez vous moi aussi, c'est sans doute pour ça qu'on s'entend ou qu'on fait des étincelles.

" Je dois avouer que tu es sur le point d'être rebaptisé: Primose Sourire Willem-Sparks."

Je me fis choper le bras, au secours, police, on me kidnappe!

" Tu ose me kidnappé de la sorte?"

H.J: Pas grave, j'ai survécu Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Mer 3 Oct - 14:33

Est-ce qu’elle lui en voulait toujours ? Sans doute, mais beaucoup moins qu’avant. Au final, elle aimait bien leur relation actuelle. Ils s’amusaient, ils pouvaient se parler, ils étaient proches. Est-ce qu’elle l’aimait toujours ? Une part d’elle l’aimait sans doute encore. Mais la plus grande part d’elle, celle qui était fière, essayait surtout d’oublier ces sentiments pour ne pas souffrir. Primose était loin d’être une fille très émotive, ni très affectueuse. Quand elle s’attachait, c’était pour de bon. Cela dit, elle n’aimait pas montrer ses sentiments, se sentant beaucoup trop vulnérable quand c’était le cas. Elle avait toujours eu peur qu’on se serve de ses sentiments pour l’atteindre. Ce que Cameron avait réussi à faire, si on y pensait. Mais elle ne le lui dirait jamais.

- Ah ça ! Si on t’enfermait, je crois que non seulement tu rendrais les autres patients encore plus cinglés qu’ils ne le seraient déjà mais qu’en plus tu réussirais à rendre les médecins fous aussi. Bref, je crois qu’ils font bien mieux de ne pas te laisser interner.

Elle rit de bon cœur. Ses soucis s’étaient envolés. Elle ne pensait plus à sa mère décédée, elle ne pensait plus non plus à son père qui n’était pas son père, ni à sa famille qu’elle n’avait pas encore eu le courage de rencontrer. Non, elle n’osait pas aller les voir, débarquer dans leurs vies. Ils avaient passé ces dix-neuf dernières années dans l’ignorance de son existence, elle doutait sincèrement qu’ils soient heureux de la voir. M’enfin …

- Que veux-tu mon grand, je ne peux pas être talentueuse, mignonne et en plus être souriante. Nous savons tous que la perfection n’existe pas n’est-ce pas ?

Oui, vous constatez aussi qu’elle est extrêmement modeste par-dessus le marché, mais évitons de lui faire remarquer elle serait encore capable de se vexer …

- Oui, je te kidnappe, c’est parfaitement mon droit !

Elle sourit, continuant à marcher, jusqu’à arriver au kiosque sur la plage.

- Alors ? Tu le veux à quoi ?

Elle marqua un silence jusqu’à ce qu’elle se rende compte que sa phrase était à double sens.

- Ton milkshake, j’veux dire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron S. Summers

avatar

Messages : 156
Points : 175
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Mer 3 Oct - 14:55



Quand j'y pense, j'aurais très bien pu commencer à discuter de mes emmerdes avec elle, mais je pense qu'on avait aucun des deux besoins de ça en ce moment mais bien plus tôt de les oublier, le temps d'une journée. Oui, parce que oublier vos problèmes une journée, la suivante ils reviennent au galop! Mais bon, l'être humain est ainsi fait... Et puis, je n'aimais pas montrer mes faiblesses, mes peurs ou mes doutes. Pas que j'essaie d'être parfait, personne ne l'est, je suis juste comme ça, ce n'est pas sans rappeler mon aîné... on tien de notre mère.

" Han!!! Mais je veux qu'on m'enferme alors! Ce serait tellement mieux si on était tous fou! Je me sentirais nettement moins seul en plus. En plus quand on est dingue, on pense plus du tout à nos problèmes... Je vote pour les dingues!"

Je ris aussi, ce que je peux lâcher comme connerie en moins d'une heure moi. Je m'épate parfois. Comme dirait Azaria j'ai pas assez fréquenté l'école du rire parce que j'ai parfois un humour des plus douteux et des plus foireux, mais c'est moi quoi.

" Alors je propose que tu cesse d'être mignonne pour être plus souriante ou moins talentueuse c'est à ta libre appréciation. C'est sûr et j'assume être super imparfait."

La modestie de Primose m'étonnera toujours - sarcasme - mais bon, on ne va pas la changer non plus.

" Non, non, non, tu n'as plus aucun droit sur ma personne et tu le sais."

Arrivé au kiosque, je regardais les goûts avant de regarder Primose avec sa question à double sens et je haussais un sourcils avant de sourire sadiquement. Je ris quand elle se justifia avant d'enfin lui répondre.

" Chocolat, voyons, depuis le temps."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Mer 3 Oct - 15:25

Le temps semblait suspendu. Certes, Cameron avait un humour douteux qui ne faisait sûrement pas rire tout le monde – quoi qu’elle, elle s’y était habituée, donc ça allait beaucoup mieux – mais au moins il avait réussi à chasser ses sombres pensées. Elle se sentait bien, elle était presque heureuse. Presque seulement n’est-ce pas, il n’était pas magicien non plus le pauvre homme, ne lui en demandons pas trop si nous ne voulons pas lui mettre la pression. Il n’était qu’un homme après tout. Il n’était pas surhumain. Mais revenons à nos deux petits moutons qui nous intéressent sûrement bien plus désormais.

- Ah non ! Je t’interdis de rendre tout le monde dingue. Attends, tu sais le mal que j’ai à te supporter ? Plusieurs comme toi, ce n’est juste pas possible. Non, ce serait la mort de l’humanité. Ou en tout cas, ce sera ma mort à moi. Tu ne veux quand même pas être responsable de mon suicide, si ?

Elle ne put s’empêcher de sourire. Un demi-sourire, pas un sourire franc, mais c’était un sourire quand même. En effet, Cameron était assez dingue sur les bords, mais il restait quelqu’un de gentil. Et elle n’avait pas tant de mal que ça à le supporter puisqu’il lui permettait d’oublier ses soucis. Mais ça, elle ne lui dirait pas. Il risquait de prendre la grosse tête, elle ne pouvait pas lui faire ça, right ?

- Hum non … Je t’avoue que j’aime bien l’idée d’être mignonne. Quoi que … talentueuse, je ne le suis plus tant que ça, je n’ai pas touché à un piano depuis longtemps. Tu as raison, je devrais peut-être envisager d’être un peu plus souriante. Mais il paraît que j’ai un sourire qui fait peur. Que ça me donne un air de psychopathe … Ce n’est pas très encourageant !

Nouveau demi-sourire de l’intéressée.

- Eh bien si je n’ai pas le droit, je prends le gauche. Tais-toi et avance, homme !

Chocolat ? Elle aurait dut s’en douter. Mais en même temps … Qui pouvait savoir si entre temps il n’avait pas changé …

- Certes … Mais va savoir, il y a peut-être des choses que j’ignore sur toi désormais.

Elle se retourna alors vers la vendeuse, à qui elle tendit un billet de dix dollars.

- Un milkshake chocolat et un fraise-framboise, s’il vous plait.

Elle attendit que la femme le leur prépare, tendant ensuite celui au chocolat à Cameron.

- Voilà pour toi, jeune homme.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron S. Summers

avatar

Messages : 156
Points : 175
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Jeu 11 Oct - 13:38



Je la regardais d'un air interrogateur. Elle a tant de mal que cela à me supporter? Ma foi, alors comment a-t-elle fait pour survivre à une relation de couple avec moi? Dois-je pensé qu'elle aurait bien fini par me larguer si je ne l'avais pas fait avant? Allez savoir. Mais je n'allais pas chercher la réponse à ces interrogations, j'étais pas d'humeur à me prendre la tête une fois de plus avec quelqu'un sur la même journée.

" M'étonnerais que tu te suicide, tu sera devenue dingue avant tout le monde à force de me tenir compagnie. Et si tu as tant de mal à me supporter, je peux aussi te soulager de ma compagnie, il suffit de me le dire, je ne le prendrais pas mal... enfin presque pas."

C'est vrai, je ne le prendrais mal qu'à moitié, j'avais conscience d'être difficilement supportable par moment. Mais on a chacun sa technique pour évité de montrer aux autres qu'on va mal. Il y en a qui feront la tête, d'autres feront les cons, comme moi. Je haussais les épaules à sa réplique.

" Moi je trouve pas que t'ai un sourire si sadique que ça... sinon je serais pas sortit avec toi de toute façon. "

Je la regardais en fronçant les sourcils et c'est moi le dingue?

" Je crois que tu deviens aussi dingue que moi là. Oh parle moi autrement, femme!"

Je reçu mon milkshake et je remerciais Primose.

" Je paierais la prochaine fois, et sans commentaire."

H.J: Sorry, j'ai été pas mal occupé ces derniers jours et pas trop le temps de RP du fait

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Jeu 11 Oct - 21:06

Lunettes sur le nez, elle profitait pour l’observer du coin de l’œil en restant discrète. Elle avait beau dire qu’elle ne pouvait pas le supporter, elle adorait passer du temps en sa compagnie. Bon, bien sûre, elle ne l’avouerait pas parce qu’elle avait une fierté et qu’il l’avait quitté, mais elle aimait bien être avec lui quand même. Probablement même que s’il l’avait demandé, elle l’aurait pardonné. Peut-être même qu’elle lui aurait donné une seconde chance. Mais la question ne se posait pas puisque justement, il ne lui avait pas demandé. Il n’en voulait donc probablement pas, de sa seconde chance. Et c’était bien dommage, selon elle.

- Voyons, tu sais bien que je plaisante, Cameron. Sérieusement, à quoi ressemblerait ma vie, si tu n’étais pas là pour m’occuper l’esprit au lieu de broyer du noir, hein ?

Elle lui adressa un léger sourire, consciente qu’elle avait peut-être put le vexer. Là n’était pas son but parce que malgré tout ce qu’il y avait eu entre eux, elle tenait beaucoup à Cameron et lui faire du mal était tout sauf ce qu’elle voulait. Il ne méritait pas ça.

- Le fait que tu dises ça ne me rassure pas tant que ça en soit … Mais c’est gentil quand même.

Au moins, elle n’avait pas un sourire de psychopathe donc. Sinon il ne serait pas sorti avec elle. Ce qui en soit était plus ou moins un compliment, du moins c’est comme ça qu’elle le prenait.

- Sérieux, j'ai une tête à être une femme soumise ?

Elle regardait par-dessus les lunettes du jeune homme, en tentant de prendre un air menaçant. Primrose … Menaçante … Du haut de son mètre cinquante-cinq … Très bonne blague, vraiment ! Elle se contenta donc de hausser les épaules et plutôt que de protester à sa Remarque, elle sourit légèrement.

- Oh, alors comme ça, les gentlemen n’ont pas tous quittés la terre au vingt et unième siècle ?

Sirotant son milkshake, elle reprit la direction opposée, à savoir le bord de l’eau, d’où ils venaient.


H.J : C'est dramatique, tu mérites des sanctions exemplaires Rolling Eyes. Non sérieusement c'est pas grave, je comprends très bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron S. Summers

avatar

Messages : 156
Points : 175
Date d'inscription : 20/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Jeu 18 Oct - 12:07



Je fis mine de réfléchir plusieurs secondes, je suis très douer pour faire le type qui réfléchis à une question alors qu'il a déjà l'idée de la réponse. Je fronçais les sourcils, faisant de nombreuses grimaces avec mes lèvres. Je fini par regarder Primose d'un air sérieux.

" Ce serait vachement dark ta vie en effet, vaut mieux que je continue à te casser les pieds alors."

Je portais la paille de mon milkshake à mes lèvres et je sirotais pénard avant de lui répondre.

" En quoi ça ne te rassure pas? Je suis quand même pas le mec qui sort avec des tapées. Je suis tapé ça je l'assume. Okay, je suis pas doué pour les compliments mais ça tu le savais déjà avant de sortir avec moi."

Je fronçais de nouveau les sourcils. Elle? Une femme soumise? Non, je le sais très bien, mais je ne suis pas non plus l'homme soumis, ce qui devait contribuer un rien à ce qu'on fasse des étincelles quand nous étions en couple.

" Et est ce que j'ai une tête d'homme soumis?"

Rapé l'idée d'être menaçante en même temps vu sa taille et vu mon 1m95, je crains fort qu'avant qu'elle soit menaçante, les poules auront des dents. Je haussais ensuite les épaules à sa pique? réplique? Cela dépend de comment on le prend.

" C'est une tradition chez les Summers, tu savais pas? Même ma soeur est une gentlewoman."

Et vlan le mot qui veut rien dire du tout! Je repris mon sirotage de milkshake en marchant sur la plage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Primrose Willem-Sparks

avatar

Messages : 47
Points : 57
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   Mer 24 Oct - 16:32

La jeune femme ne put s’empêcher de rire. C’est qu’il était égocentrique sur les bords en plus le garçon. Mais elle s’en fichait pas mal, parce qu’il lui faisait passer un bon moment. Et puis c’est vrai que sa vie serait beaucoup moins intéressante sans lui à ses côtés pour venir l’embêter un peu. Elle s’ennuierait sans doute. Ce n’était pas pour rien qu’elle était sortie avec lui après tout.

- Oui il vaut mieux. Sinon tu vas avoir mon suicide sur la conscience, à force de broyer du noir. Avoue que ce serait triste et que tu ne t’en remettrais pas de me perdre à tout jamais …

Bah voyons … En voilà une autre qui est légèrement narcissique sur les bords, je ne veux pas dire ! Elle lui sourit.

- Attends, je ne suis pas la fille la plus normale que la planète ait portée … Au fond, on s’est bien trouvée.

Oui, c’est tout à fait le genre de remarque qui a le don de mettre quelqu’un mal à l’aise, mais elle ne semble pas s’en rendre compte. Elle le regarda un instant, avec l’air de celle qui réfléchit très sérieusement à une question, puis elle haussa les épaules.

- Franchement ? T’as pas la tête d’un homme soumis non. Mais ça pourrait être amusant d’essayer.

Cette fois, par contre, elle avait vraiment un sourire sadique, tout en continuant à marcher droit devant elle. Elle porta ensuite sa paille à ses lèvres et avala une gorgée de milkshake.

- N’importe quoi …

Elle roula les yeux au ciel, mettant ensuite les pieds dans l’eau. Souriant, elle fit ensuite un geste qu’elle savait qu’elle allait regretter plus tard : elle éclaboussa Cameron.

- Oops!

C’est qu’elle cherche pas du tout la bagarre, la fille …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron   

Revenir en haut Aller en bas
 
On peut s'égarer, on retrouvera toujours notre chemin || Cameron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout homme qui marche peut s'égarer. [Jay & Louanne]
» Grace - Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit
» Tout homme qui marche peut s'égarer
» Laisse moi immortaliser nos instants
» “Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.” [Livre III - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ஐ California Story ஐ :: ..::In The City::.. :: ♣ Rue C/L.A ♣ :: Endroit détente :: Sunset Beach-
Sauter vers: